Le Service du Travail Obligatoire

Début 1943, le gouvernement français se tourne vers sa jeunesse pour satisfaire les besoins de main d’œuvre considérables de l’industrie allemande.
Le Service du Travail Obligatoire (S.T.O.) est mis en place en France par la loi du 16 février 1943.

Les jeunes hommes français nés entre le 1er janvier 1920 et le 31 décembre 1922 doivent se faire recenser en mairie, avant d’être appelés à partir travailler en Allemagne pendant deux ans.

Début 1944, le recrutement au titre du S.T.O. est étendu aux hommes nés jusqu’au 31 décembre 1924. Cette mesure obligatoire très impopulaire va provoquer l’entrée dans la clandestinité de très nombreux jeunes hommes réfractaires au travail en Allemagne. Un certain nombre d’entre eux rejoindront des maquis.

Ce n’est qu’en 2008 que fut reconnue aux 600 000 jeunes français requis, raflés, soumis au Service du Travail Obligatoire, la qualité de VICTIMES DU TRAVAIL FORCE EN ALLEMAGNE NAZIE !

Plan du site | Nous contacter | ©2008 memorial-du-poiresurvie.fr